2019, vous décidez d’entreprendre de nouveaux projets et créer votre activité. Félicitations ! Faites ça bien, préparez l’avenir de votre société en respectant trois règles clés: vous choisirez bien vos associés, vous consoliderez d’abord une offre et vous calculerez votre capital social au mieux. 

1. Choisissez vos associé.es 

Ceux qui pensaient pouvoir faire cavaliers seuls se sont trompés ! Vous avez besoin d’associés et ce choix est crucial. 

Monter sa société n’est pas de tout repos et vous allez avoir besoin de soutient. Constituez une équipe forte de divers compétences, plus elle sera pluridisciplinaire mieux ce sera pour vous. Capitalisez sur vos différences et trouvez une vision commune. Lors de la création d’une entreprise, les entrepreneurs sous-estiment souvent les différents qui existent entre les fondateurs. Malheureusement, les conflits entre cofondateurs sont souvent la première cause d’échec d’une start-up, c’est pourquoi tout autant que votre produit ou votre service, la force de votre équipe sera un gage de confiance pour vos futurs investisseurs. 

Pensez à votre future levée de fonds

En effet, quand les investisseurs ne peuvent pas encore se fonder sur des indicateurs quantitatifs pour décider de vous suivre, c’est bien vers des indicateurs qualitatifs qu’ils se tourneront. Alors que votre entreprise ne réalise pas encore de chiffre d’affaire, vos investisseurs miseront sur l’humain. Ils chercheront à savoir si vous serez capables de mener ensemble votre activité jusqu’au succès. Mais plus que tout, l’association de vos réseaux fera votre force lorsque vous rechercherez des fonds. Chez Ayomi, nous considérons que le réseau de confiance est à l’origine d’une levée de fonds rapide. Ainsi plus votre réseau est dense plus votre financement participatif sera performant. 

2. Consolidez votre offre

Vous venez de lancer votre activité et vous êtes très enthousiaste à cette idée. Vous débordez d’énergie et d’idées pour vous développer. Seulement, à vos débuts, lancez un unique produit ou service et tenez-vous y. De nombreuses start-up se diversifient trop tôt dans leur cycle de développement ce qui les empêche de construire une offre forte . De plus, aux yeux de vos clients, une offre bien construite vous permettra de mieux exister et vous construirez une base client solide. 

Soyez visionnaire

Pensez à votre future croissance. Une offre forte et une base clients solide seront de réels avantages lorsque vous aurez besoin de financer votre entreprise. Vos potentiels investisseurs attendront de vous à la fois un pitch solide mais aussi des résultats significatifs. Votre offre et vos clients seront en fait une garantie, le gage de confiance que vous offrirez à vos investisseurs ou à vos prêteurs.  Lors de votre campagne de financement, Ayomi présente votre activité et vos résultats à vos potentiels investisseurs. Plus votre offre est précise plus vous avez de chance de toucher votre cible. 

Vous débordez d’imagination? Gardez vos idées! Votre petit carnet noir est votre allié, écrivez-les, murissez-les et intégrez les à votre plan de développement au moment opportun. Prendre ce temps vous permettra d’éprouver vos idées et bénéficier de votre expérience. Si au moment de développer une nouvelle offre les idées de votre carnet sont toujours alignées à votre vision, leur développement commercial sera plus efficient puisque supporté par ce que vous avez réalisé précédemment. 

3.Votre capital social

A la création de votre société, pensez déjà au jour où vous lèverez de fonds. Si vous optez pour une ouverture de capital, un nouveau prix de l’action sera calculé et doit rester attractif pour les investisseurs. 

  • Si votre société est valorisée à 100 000 €, avec un capital de 10 actions à 10€, le nouveau prix de l’action sera de 100 000 / 10 = 10 000 €.
  • Alors que, si vous avez un capital 10 000 actions à 0.1€, le nouveau prix de l’action sera de 100 000 / 10 000 = 10€. 
  • Vous l’imaginez bien, un investisseur préférera acheter une action à 10€ plutôt qu’une action à 10 000 €.

Le choix du volume d’actions à votre capital n’est donc pas anodin. Entrer au capital de votre société sera plus abordable et attrayant avec un capital de 10 000 actions puisqu’un investisseur pourra acheter un portefeuille d’actions plus important.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *