Pour lever des fonds, vous devez forcément démarrer un roadshow, écrire à tous les fonds de VC du pays. Faux ! Pour lever des fonds, il existe de nombreuses voies, la seule règle est celle de la cohérence. D’ailleurs les fonds de VC qu’est-ce que c’est ? 

Les lettres VC pour « Venture Capital », soit le « capital risque » en français (on vous a d’ailleurs écrit un article sur le Venture Capital sur le blog). Ce sont des fonds constitués pour l’investissement au capital de jeunes sociétés qui lèvent des fonds. Vous trouvez que cela ressemble fortement à l’activité des Business Angels ? Pas totalement : les Business Angels investissent en personnes physiques (en leur nom) là où les VCs investissent en personnes morales comme par exemple, le fonds BREEGA.  

Génial, des fonds disponibles pour investir dans les jeunes sociétés à forte valeur technologique, c’est ce que vous cherchiez ? Encore faut-il les convaincre ! Et oui, vous êtes nombreux à vouloir ouvrir votre capital aux VCs et les critères de sélection ne sont pas toujours très clairs.  

Ne faites pas la course au million d’euros

Dans les médias, on parle partout de sociétés « early stage » qui lèvent plus d’un million d’euros. Pourtant, ce n’est absolument pas représentatif de l’écosystème startup. La majorité des jeunes sociétés lèvent en réalité des sommes inférieures à 500 000 euros et ce pour une raison simple qu’on ne répétera jamais assez: le montant levé doit être cohérent à la phase de développement de votre projet. Lever un million d’euros dès les premiers mois d’activité relève de l’exceptionnel ! D’ailleurs, en avez-vous vraiment besoin de ce million? Vous pouvez faire beaucoup de choses incroyables avec des sommes moins élevées et on vous encourage à le faire !

Montants levés et modes de financement en fonction de la phase de développement de la société

Structurez votre levée de fonds

Soyons clairs, il est rare que les VCs, étudient des besoins en financement inférieurs à 500 000 €. Ce qui ne signifie pas qu’il faut leur demander minimum 500 000 euros, mais qu’il est peut-être trop tôt? Et oui ! Les sociétés qui lèvent des fonds auprès de VCs ont généralement déjà fait leurs preuves en enregistrant des résultats: une société « early stage » ne signifie pas une activité « sans résultat ». 

Construisez votre château 

Mais surtout il faut s’armer de patience avant de convaincre un fonds. Avez-vous six mois et un associé à temps plein à dédier à votre levée de fonds ? Quand on sait que la majorité des jeunes sociétés lèvent moins de 500 000 € et ont une activité à faire grandir, on n’est pas certains qu’un roadshow soit la meilleure solution pour votre première levée de fonds.  Alors on fait quoi avant ça ? 

Ne vous précipitez pas, soyez pragmatique ! La créativité pour lever des fonds c’est bien, une traction prouvée aussi. Les fonds attendent de vous que votre produit ait été testé, le modèle éprouvé, les premiers clients acquis, une progression du chiffre d’affaire enregistrée. Construisez votre château. 

👉Notre conseil, faites une levée de fonds intermédiaire si vous en avez besoin, vous mettrez les premières pierres à l’édifice. De là, vous aurez les moyens de présenter de véritables métriques. Entendons-nous bien, des résultats effectifs, pas des projections de chiffre d’affaire. Vous serez plus fort pour rencontrer les VCs. Commencez par de la Love Money et du financement participatif intelligent, en equity qui apporteront beaucoup de crédibilité à votre projet. Pourquoi ? Parce que cela signifie que des gens y croient déjà.

AYOMI c’est votre rampe de lancement. 

AYOMI croit en l’humilité et le pragmatisme, unique voie vers le succès selon nous. On ne vous promet pas de lever 1 million d’euros après une année d’existence. On ne vous promet pas que vous ferez 3 millions d’euros de chiffre d’affaire après deux années d’activité. On ne vous promet pas que vous deviendrez rentable en six mois (rappelons qu’Uber ne l’est toujours pas malgré ses millions d’utilisateurs dans le monde). Cependant, on vous promet d’apporter crédibilité et confiance à votre projet, vous accompagnant dans l’accélération de votre croissance. AYOMI c’est votre rampe de lancement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *