Investir dans une société européenne, c’est à la fois une manière d’entreprendre et de placer votre épargne ! Vous hésitez à passer le cap ? Connaissez-vous le dispositif fiscal de la loi Madelin ? Ses avantages pourraient bien vous décider. 😏 

Voici les 4 choses que vous devez savoir à propos de la réduction d’impôt via le dispositif Madelin. 

1/ Les levées de fonds des sociétés européennes vous choisirez

Un jour, un investisseur nous a dit qu’il investissait au capital d’une startup via la plateforme AYOMI parce qu’il avait toujours rêvé d’entreprendre. Son investissement prenait alors tout son sens pour lui et pour les dirigeants qui l’ont fait entrer à son capital. Parce qu’investir dans une société peut avoir un sens particulier pour vous, vous devez choisir un secteur qui vous anime! Heureusement, pour disposer de la réduction fiscale via le dispositif de la loi Madelin, vous êtes libre de choisir le marché sur lequel vous souhaitez investir. 

Uniques critères : vous participerez aux levées de fonds européennes (directement au capital initial ou aux augmentations de capital). Vous choisirez des petites et moyennes entreprises en phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion. 

Aucune restriction sur la manière d’investir n’est indiquée. Sur la plateforme AYOMI, vous avez la possibilité de participer aux levées de fonds en direct et indirectement. Ces deux modes d’investissement sont éligibles à la réduction d’impôt de la loi Madelin.

2/ Un investissement soumis à quelques règles

Tout de même, vous devrez cocher quelques cases pour bénéficier des avantages du dispositif fiscal de la Loi Madelin. Pas de panique, c’est très simple : 

  • La défiscalisation est plafonnée à un investissement de 50 000 euros pour une personne seule et 100 000 euros pour un couple marié ou pacsé (soumis à une imposition commune). 
  • Vous devez garder vos titres au moins 5 ans (de toute manière, le venture capital est un pari que vous prenez sur l’avenir, on vous conseille vivement de conserver vos titres quelques années avant de les céder). 
  • Vous devez être domicilié en France. 

3/ Participer à une levée de fonds, un double avantage

Vous êtes doublement gagnant.e en investissant au capital d’une société éligible à la défiscalisation Madelin ! À la fois, vous récupérez une partie de votre investissement en réduction d’impôt et vous diversifiez votre patrimoine en devenant actionnaire d’une société non cotée qui pourra par la suite se révéler un très bel investissement.

Le capital risque c’est apporter des fonds à une société en pariant sur sa réussite prochaine et donc sur la plus-value que vous pourriez réaliser en cédant vos parts. Mais le pari que vous faites est aussi sur l’aventure que vous entreprenez ! Vous avez l’âme entrepreneuse ? Vous avez l’opportunité de prendre un rôle opérationnel dans la société dans laquelle vous investissez si vous le souhaitez. L’un des investisseurs à la société EASY HOTLINE qui a levé des fonds via AYOMI, est aussi entré au comité stratégique de la société. Pour lui, c’était tout gagné, outre l’aspect financier il a gagné de nouvelles opportunités business. 

4/ Votre investissement vous déclarerez

Pour recevoir votre réduction d’impôt, vous devrez déclarer votre investissement. AYOMI vous propose de vous fournir une attestation de réduction à l’IR qui sera à joindre à votre déclaration annuelle de revenus. Le montant de votre investissement sera à déclarer au formulaire 2042C à la case 7CF de la rubrique « Souscription au capital de PME non cotées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *