29 mai 2024
Lancement d'une entreprise

Les phases de vie des entreprises – #1 Le lancement

Toutes les entreprises traversent des phases pendant leur vie : le lancement, la croissance, la maturité ou la disparition. Ces différentes étapes font partie du cycle de vie de l’entreprise et sont essentielles à connaître.

Il est important de bien les comprendre pour pouvoir se situer et ainsi prévoir les futurs changements qui viendront inévitablement au sein de votre environnement. Les enjeux restent identiques, même si la durée de ces étapes varie d’une société à une autre. Il est alors intéressant de bien les connaître pour se situer et ainsi prévoir les changements et besoins de financement.

Les phases de vie des entreprises

  1. La phase de lancement : Le moment où l’entreprise est créée, elle doit se concentrer sur la mise en place de son activité. Ainsi que de l’acquisition de ses premiers clients.
  2. La phase de croissance : L’entreprise a réussi à se stabiliser. Elle peut alors se concentrer sur la croissance de son activité, en augmentant sa part de marché.
  3. La phase de maturité : L’entreprise atteint un certain niveau de maturité. Elle peut se concentrer sur l’optimisation de ses processus et sur la fidélisation de sa clientèle.
  4. La phase de déclin : lorsque l’entreprise est en difficulté. Elle doit se concentrer sur la réduction de ses coûts et sur la recherche de nouveaux marchés.

Selon la phase dans laquelle se trouve l’entreprise, les possibilités de financement ne seront pas les mêmes. Par exemple, une banque demandera soit des garanties pour une entreprise en phase d’amorçage, soit des bilans positifs et des perspectives de croissance pour une société en phase de croissance ou de maturité.

La phase de lancement des entreprises

Cette phase est la plus critique pour une entreprise. En effet, c’est à ce moment qu’elle établit les fondations de l’entreprise :

• L’entrepreneur a une idée, une vision d’un produit ou d’un service qui répond à un besoin sur le marché.

• Cette phase comprend la mise en place de la structure juridique de l’entreprise. C’est-à-dire la définition de la forme juridique (SAS, SARL, SA etc.) qui convient le mieux à son projet.

La recherche de financement est cruciale. En effet, les entrepreneurs doivent trouver des fonds pour démarrer leur activité. Ils peuvent utiliser des moyens comme les prêts bancaires, les investisseurs privés, une levée de fonds ou des subventions.

L’élaboration d’un plan d’affaires permettant de définir les objectifs de l’entreprise, la stratégie et les projections financières afin de permettre une scalabilité certaine.

• Ensuite, l’entrepreneur devra se concentrer sur la recherche de clients. A travers des études de marché, des sondages, des campagnes de publicités ciblées. L’entreprise va pouvoir ainsi déterminer à qui s’adressera son produit ou service et surtout si une demande existe.

• Il est également important de mettre en place les processus opérationnels pour gérer efficacement les différents aspects de l’entreprise (comptabilité, gestion des ressources humaines, etc.).

• Enfin, la création de la première version du produit ou du service après une phase de R&D, de prototypage et de tests. Elle permet de tester la viabilité de l’entreprise et d’apporter des améliorations pour satisfaire les besoins des clients.

La recherche de financement pour le lancement des entreprises

Les entreprises en phase de lancement vont avoir besoin de recourir à des financements pour démarrer.
Ceux-ci peuvent simplement être les fonds propres de l’entrepreneur, les prêts bancaires, les prêts d’honneur, les subventions, les investissements privés, les financements alternatifs ou une levée de fonds.
Nous traversons actuellement une importante crise économique et la majorité des financeurs traditionnels deviennent de plus en plus frileux. De plus, une majorité de Start-ups se développent en oubliant un élément impératif : dégager de la rentabilité.

  • Les prêts bancaires : Les entreprises en phase de lancement peuvent obtenir des prêts bancaires pour couvrir les coûts initiaux liés à la création de l’entreprise, tels que les coûts de location ou d’équipement. Cependant la banque demandera d’importantes garanties afin de couvrir ses risques.
  • Les prêts d’honneur : Ce sont des prêts à taux zéro qui sont généralement accordés aux entreprises en phase de démarrage. Les organismes demandent cependant que les créateurs ou les repreneurs d’entreprises aient un plan d’affaires solide. ainsi que des preuves convaincantes sur leur marché cible pour considérer la faisabilité du financement.
  • Les subventions : Les entreprises en phase de lancement peuvent être admissibles à des subventions. Ces subventions varient en fonction de l’industrie, de la région et de l’état de l’entreprise. Certaines subventions peuvent être destinées aux entreprises innovantes, à celles qui ont un impact social ou environnemental positif ainsi que selon la zone où vous souhaitez établir votre entreprise.
  • Les investissements privés : Ces investisseurs sont généralement des business angels ou les fonds d’investissement. Ces personnes ou organismes investissent de l’argent dans des entreprises en phase de démarrage en échange d’un pourcentage du capital de l’entreprise. Ces financements se font majoritairement pour les entreprises innovantes à forts potentiels.
  • Le financement participatif : Il s’agit d’une méthode de levée de fonds qui permet aux particuliers de financer une entreprise en échange de contreparties, comme des produits ou des services. Plus communément appelé le Crowdfunding.
  • La levée de fonds : Un processus par lequel une entreprise obtient des financements en échange d’actions ou d’autres types de titres de propriété. Les fonds levés sont par exemple utilisés pour les investissements en recherche et développement, les acquisitions, les projets de construction ou tout autre projet qui nécessite des fonds conséquents. Les entreprises en phase de lancement peuvent recourir à des levées de fonds pour obtenir les financements.


Au moment de lancer votre entreprise, Ayomi devient votre partenaire de confiance.
Nos experts vous aident à concrétiser vos projets, que vous soyez un porteur de projet, une start-up, ou une PME. Notre solution de levée de fonds s’adapte à votre entreprise naissante, vous permettant de développer vos activités avec sérénité.

Si vous avez du mal à convaincre les banques ou les organismes publics de financer votre vision. Ayomi vous offre une solution. Nos experts financiers établissent des prévisions solides basées sur une analyse approfondie de votre marché.

En résumé, Ayomi est votre allié pour lever rapidement des fonds. En misant sur la confiance des investisseurs plutôt que sur des critères financiers traditionnels, un choix judicieux pour les entrepreneurs en herbe.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos conseillers.