13 avril 2024
Les financements en fonds propres

Le financement en fonds propres

Décrits comme la source de financement principal, les fonds propres engendrent généralement une insuffisance en termes de ressources financières. Ils ne sont cependant pas à négliger en période de manque de liquidités venant des acteurs traditionnels.

Les fonds propres, de quoi s’agit-il ?

Les actionnaires investissent financièrement au sein de l’entreprise, ce qui constitue les fonds propres. Alors, l’entreprise peut utiliser ces fonds pour financer ses activités, verser des dividendes aux actionnaires ou les réinvestir dans la société pour financer des projets futurs.

Différentes sources de financement contribuent à la constitution des fonds propres d’une entreprise, telles que l’émission d’actions lors d’une introduction en bourse ou d’une levée de fonds, la réinvestissement des bénéfices, l’augmentation de capital et la suspension des dividendes.

Il est important de noter qu’il existe différents types de fonds propres. Ceux qui sont réglementés sont généralement utilisés pour financer les activités de l’entreprise, tandis que les fonds propres non réglementés peuvent être utilisés pour financer des projets plus risqués et ne sont pas soumis à des réglementations aussi strictes.

L’importance des fonds propres

Avant même la création d’une société, il est nécessaire d’avoir une idée de la méthode de son financement. Ils sont importants pour la santé financière d’une enseigne, car ils peuvent être utilisés pour couvrir les pertes et les risques liés aux activités de cette dernière. Les entreprises ayant un ratio de fonds propres élevé sont généralement considérées comme étant plus solides financièrement.

En somme, les fonds propres sont un élément clé de la santé financière d’une entreprise, et peuvent être financés par la vente d’actions, des emprunts, des bénéfices réinvestis…
Il est important pour les entreprises de maintenir un niveau suffisant de fonds propres. Afin de permettre de couvrir les risques liés à leurs activités et pour assurer leur croissance à long terme.

Il existe plusieurs façons de les financer. L’une des principales est la vente d’actions, où les investisseurs achètent des parts de l’entreprise. Les sociétés peuvent également émettre des obligations, qui sont des prêts à long terme remboursables avec intérêts, ou obtenir des prêts bancaires.

Les établissements peuvent aussi utiliser les bénéfices qu’elles gagnent pour réinvestir dans leurs activités, ce qui augmente les fonds propres. Les dividendes, qui sont les paiements réguliers aux actionnaires, peuvent être suspendus temporairement pour permettre aux entreprises de conserver plus de fonds propres.

Leurs obtentions

  • La vente d’actions : Les entreprises peuvent émettre des actions pour lever des fonds propres auprès des investisseurs. Les actionnaires deviennent propriétaires de l’entreprise à hauteur de leur investissement et ont droit à des dividendes sur les bénéfices de l’entreprise.
    • Avantages : possibilité de lever des fonds importants sans avoir à rembourser un prêt. Et d’avoir des actionnaires qui peuvent apporter un soutien financier et stratégique.
    • Inconvénients : les actionnaires ont également le droit de participer aux décisions de l’entreprise. Ils peuvent exiger des dividendes qui peuvent limiter la capacité de l’entreprise à investir dans ses activités.
  • Les emprunts : Les entreprises peuvent également obtenir des fonds propres en empruntant de l’argent auprès de banques ou d’autres prêteurs. Ces emprunts sont à court ou à long terme et seront à rembourser avec intérêts.
    • Avantages : possibilité de lever des fonds rapidement et de manière flexible.
    • Inconvénients : les entreprises doivent rembourser les emprunts avec intérêts. Ce qui peut être coûteux à long terme et peut limiter la capacité de l’entreprise à investir dans ses activités.
  • Les bénéfices réinvestis : Les entreprises peuvent également utiliser les bénéfices qu’elles gagnent pour réinvestir dans leurs activités.
    • Avantages : possibilité de conserver les fonds propres de l’entreprise et de les utiliser pour financer des projets futurs.
    • Inconvénients : cela peut entraîner des pressions pour générer des bénéfices à court terme au détriment de l’investissement à long terme.
  • Les dividendes suspendus : Les entreprises peuvent choisir de suspendre temporairement les dividendes versés aux actionnaires pour conserver plus de fonds propres.
    • Avantages : possibilité de conserver plus de fonds propres pour financer les activités de l’entreprise.
    • Inconvénients : cela peut décevoir les actionnaires qui comptent sur les dividendes pour obtenir un revenu régulier.
  • Les augmentations de capital : Les entreprises peuvent augmenter leur capital en émettant de nouvelles actions. Ou en augmentant le nombre d’actions existantes, ce qui permet de lever des fonds propres supplémentaires.
    • Avantages : possibilité de lever des fonds propres supplémentaires pour financer les activités de l’entreprise.
    • Inconvénients : cela peut diluer les actions existantes et réduire la valeur de l’investissement des actionnaires existants.


Ces avantages et inconvénients peuvent varier en fonction de la situation de l’entreprise et de son marché. Il est donc important pour les entreprises de considérer leur situation financière unique pour choisir la meilleure méthode de financement en fonds propres.
Ainsi que le choix de la méthode de financement des fonds propres peut entraîner des conséquences fiscales et juridiques. Dans ces conditions, nous recommandons de consulter un expert pour obtenir des conseils professionnels avant de prendre une décision de financement.

L’importance du financement en fonds propres pour les start-ups

Le financement en fonds propres est crucial pour toutes les entreprises et surtout pour les startups. Celles-ci peuvent lever des fonds pour financer leurs activités sans avoir à rembourser un prêt. Les startups ont souvent des besoins de financement importants pour financer leur développement, leur recherche et pour lancer leur produit ou service sur le marché.

En effet, la start-ups peuvent utiliser ce moyen de financement pour attirer des investisseurs stratégiques et des partenaires commerciaux pouvant apporter un soutien financier et stratégique.

Les startups ont la possibilité d’utiliser les fonds propres pour améliorer leur crédit et obtenir des prêts bancaires plus facilement. Les banques et les investisseurs aiment voir que les entreprises ont des fonds propres importants. Car cela leur donne la certitude qu’elles ont des ressources pour faire face aux difficultés et aux retards dans les remboursements.

Ainsi, faire appel à un partenaire comme Ayomi est souvent la solution la plus adéquate. Grâce à des experts, les porteurs de projets, les startups et les PME pourront développer leurs activités en toute sérénité.

Ne vous lancez pas seul dans l’aventure d’une levée de fonds en vue de réaliser une augmentation de capital. Ce n’est pas votre cœur de métier. En effet, votre marché attend que vous vous concentriez sur le développement d’un produit ou d’un service de qualité. Nous recommandons de faire appel à des experts pour obtenir des conseils professionnels dans ce domaine.

Les experts d’Ayomi se chargeront de réaliser pour vous, de réaliser votre financement auprès d’investisseurs de confiance.

N’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec nos conseillers