30 novembre 2022
Financement par la banque

Le financement des banques pour les entreprises

Que vous possédiez une PME, TPE, une start-up, ou que vous soyez un porteur de projet, vous avez ou allez devoir vous intéresser aux différentes options qui s’offrent à vous dont le financement des banques. Parmi ces options figure le prêt bancaire aux entreprises. Néanmoins, obtenir un crédit auprès d’un institut financier n’est pas toujours chose facile. Votre société n’a peut-être pas encore fait ses preuves.

Le rôle des banques dans le financement des petites sociétés

Lorsque l’on souhaite obtenir un financement pour son projet, le premier réflexe est bien sûr de se tourner vers les instituts financiers afin d’obtenir un prêt. À juste titre puisque près de 70% des crédits qu’octroie un établissement financier se fait pour une société. Cela représente une majorité des activités pour un établissement bancaire. Mais le but d’un institut financier n’est pas de prêter de l’argent sans contrepartie mais de le récupérer, additionné par les intérêts. Pour une jeune société, le financement bancaire peut représenter une part importante de ses financements. Ils sont souvent utiles en début d’activité notamment pour les besoins en fonds de roulement ou BFR.

En 2010, les accords de Bâle III ont érigé des règles plus strictes auxquelles les instituts financiers doivent se soumettre. Suite à cela, les instituts bancaires ont commencé à durcir les conditions d’accès aux prêts. De plus, si autrefois obtenir un prêt était déjà compliqué, ça l’est encore plus aujourd’hui. En raison des crises successives et actuelles, du tarissement de l’argent et de l’augmentation des taux. Les établissements financiers ont encore plus drastiquement durci l’accès aux financements et demandent maintenant de plus en plus de garanties. Une banque examinera de près votre capacité à emprunter et le risque que représente votre société. Elle regardera vos comptes, vos bilans, vos stratégies de croissance, votre rendement et votre rentabilité. À cela s’ajoute les fonds propres (qui s’apparente à une caution ou un apport) plus ou moins conséquents.

Pour beaucoup, un gérant en recherche d’investissements aura du mal à apporter ces preuves et à convaincre. C’est pourquoi, les difficultés d’obtenir un prêt pour les plus petites structures sont de plus en plus importantes. Dans près de 90% des cas, elles seront perçues comme un trop gros risque et se verront refuser leur prêt.

La différence entre une grande entreprise et une PME pour le financement des banques

Dans les prêts octroyés, on observe une valorisation des grandes entreprises par rapport aux PME. En effet, un nouveau projet ou une jeune société est souvent dans une situation financière précaire. Elle est perçue comme trop risquée pour les établissements financiers. Au contraire, une grande compagnie va pouvoir fournir beaucoup plus de preuves de rentabilités. Elle possède une ou plusieurs stratégies de croissance ayant déjà fait leurs preuves. Pour la plupart, elles possèdent des fonds propres importants. De plus, elles ont déjà une certaine notoriété et sont déjà connues des instituts financiers. Pour cela, il leur est plus facile de convaincre les établissements financiers car la banque pourra espérer une meilleure rentabilité avec un faible risque. L’établissement bancaire pourra donc faire un bénéfice grâce aux intérêts que des grandes entreprises.

En outre, un établissement bancaire va souvent aller plus loin que le simple prêt. En effet, il peut offrir des options diverses à une grande société comme des découverts ou des affacturages. Il peut également proposer des prestations de conseils ou des services de gestion en plaçant leur surplus financier dans des produits bancaires ou différents placements. Enfin, il peut assurer des services financiers plus complexes comme la gestion des risques, l’accompagnement à l’export, les services d’opérations boursières ou encore l’entrée en bourse de la compagnie. Cela permet à l’institut bancaire de fidéliser la société afin qu’elle fasse à nouveau appel à elle.

Quoi préparer pour votre demande de prêt ?

Lorsqu’une banque reçoit une demande de financement de la part d’une société, elle va examiner le risque et la rentabilité de cette dernière. Si les conditions sont plus difficiles, il n’est pourtant pas impossible d’obtenir un prêt. Pour augmenter vos chances de l’obtenir, il vous faut être en mesure de bien exposer votre projet et de convaincre la banque de votre fiabilité en mettant en avant les aspects qui pourront la “rassurer” :

  • Le business plan : Il a pour objectif de présenter votre projet et de susciter l’intérêt de l’institut financier. Il s’agit ici d’exposer votre stratégie commerciale tout en expliquant les futurs retours sur investissement en cas de réussite.
  • Le plan de financement : Il peut être intégrer au business plan et sert à prouver la fiabilité financière de votre projet. Vous devrez y faire figurer en détail vos besoins. Pour démarrer votre activité mais aussi montrer les ressources que vous avez déjà en votre possession.
  • La capacité d’autofinancement : Il s’agit de prouver au banquier que l’activité que vous avez, est rentable et que vous êtes en mesure de faire fonctionner votre activité tout en payant vos mensualités. Si vous n’avez pas encore de résultat, il peut s’agir d’une étude prévisionnelle où figurent vos chiffres potentiels auxquels vous avez pensés à intégrer les mensualités à venir.

En général, il faut que votre projet soit suffisamment avancé pour pouvoir fournir ces informations. Néanmoins, vous pouvez utiliser des cautions personnelles afin de convaincre le banquier pour obtenir le crédit. Il peut s’agir de votre patrimoine personnel ou grâce à l’aide d’un organisme de garantie tel que la BPIFrance.

Ayomi : un accompagnement personnalisé dans votre financement

L’entreprise Ayomi a mis en avant que les instituts bancaires, les BA ou Capital-Risque se basent majoritairement sur les résultats déjà réalisés. Dans ce cas, il est normal que les banques refusent plus souvent les crédits à des PME ou Start-up qui ne disposent pas encore de toutes les métriques ou des résultats concluants. En effet, les établissements bancaires sont plus frileux dans la prise de risque. Chez Ayomi, nous avons compris que la clé de votre réussite réside dans la confiance et les bonnes relations que vous avez construites.

Ayomi vous accompagne dans votre recherche de financement. Grâce à son intelligence artificielle, elle peut rapidement identifier les investisseurs de votre réseau susceptible d’investir dans votre projet :

  • Les experts financiers d’Ayomi examineront avec bienfaisance votre projet avant de le présenter à vos potentiels investisseurs.
  • Vous pouvez aussi compter sur les experts en communication d’Ayomi pour échanger avec vos investisseurs.
  • Ayomi met à votre disposition des outils numériques vous permettant de suivre et de gérer chaque étape de votre financement.
    Cette solution, pour vos besoins de financement, peut vous faire gagner du temps en vous faisant réaliser votre levée de fonds en quelques semaines.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter l’équipe !