19 juin 2024
Réaliser une augmentation de capital

Réaliser une augmentation de capital

L’augmentation de capital est une stratégie financière utilisée par les entreprises pour obtenir des fonds supplémentaires en émettant de nouveaux titres.
Cette technique est un moyen efficace pour les entreprises afin de se développer, d’investir dans de nouveaux projets et d’améliorer leur situation financière.
Elle nécessite cependant, une planification minutieuse et une compréhension approfondie des conséquences pour les actionnaires existants et les nouveaux investisseurs.

Les différents moyens pour réaliser une augmentation de capital

Il existe plusieurs moyens pour une entreprise de réaliser une augmentation de capital, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Voici quelques exemples :

  • Augmentation de capital avec apport en numéraire :
    L’entreprise augmente son capital en émettant de nouvelles actions qu’elle vend ensuite aux investisseurs en échange de liquidités. L’entreprise obtient des fonds supplémentaires pour financer sa croissance ou ses investissements. Cette méthode permet à l’entreprise d’attirer de nouveaux actionnaires et d’élargir sa base d’investisseurs à travers une levée de fonds.
    En outre, l’entreprise peut être obligée de diluer ses actions à un cours inférieur à celui du marché si elle a des difficultés à lever des fonds.

  • Augmentation de capital avec prime d’émission :
    Émettre de nouvelles actions, mais cette fois-ci à un prix supérieur au cours actuel de l’action. Ainsi, l’entreprise incite les investisseurs à acheter des actions supplémentaires en leur offrant une prime d’émission. Cette méthode peut également permettre de faire monter le cours de l’action.

    Si cette méthode peut permettre de faire monter le cours de l’action, elle présente également des inconvénients. Tout d’abord, il peut être plus difficile de vendre des actions à un prix plus élevé qu’au cours actuel. Les investisseurs peuvent ne pas être disposés à payer une prime d’émission.
    Il peut y avoir des conséquences fiscales pour les actionnaires existants. Par exemple, lorsque le cours de l’action croit considérablement après l’augmentation de capital.

  • Augmentation de capital avec conversion de dettes en actions :
    Offrir aux créanciers de l’entreprise la possibilité de convertir leur dette en actions de l’entreprise. Cette méthode permet à l’entreprise de réduire sa dette tout en augmentant son capital. Les créanciers peuvent obtenir des actions de l’entreprise plutôt que de recevoir des remboursements de dette incertains.

    Toutefois, c’est une pratique qui peut entrainer des complications pour les créanciers qui peuvent être réticents à convertir leur dette en actions de l’entreprise, surtout si celle-ci est en difficulté financière. Il est donc important de bien communiquer les avantages et les risques de cette méthode avec les créanciers et les actionnaires existants.

  • Augmentation de capital avec un apport en nature : Augmenter le capital de l’entreprise en émettant de nouvelles actions contre un apport en nature, tel qu’un bien ou un service.
    Les entreprises utilisent souvent cette méthode pour attirer des investisseurs qui possèdent des actifs utiles : des propriétés, des machines, des brevets, des marques, des clients…

    Il est important de noter que la valorisation de l’entreprise doit être réalisée de manière juste pour que cela soit équitable pour toutes les parties impliquées. Il est nécessaire de consulter des experts pour évaluer la valeur de l’actif avec l’apport de documents précis.

Les étapes pour réaliser une augmentation de capital

Afin de réaliser une augmentation de capital, les entreprises doivent respecter plusieurs étapes :

  1. Évaluation de la société : il est nécessaire d’évaluer la valeur de l’entreprise afin de déterminer le nombre de nouvelles actions/titres à émettre ainsi que leur prix.
  2. Approbation des actionnaires : si la société possède déjà des actionnaires dans son capital, elle devra avoir leur approbation.
  3. Publication d’un prospectus : une entreprise doit décrire les détails de l’offre d’actions.
  4. Enregistrement auprès des autorités compétentes : l’augmentation de capital doit être enregistrée auprès des autorités compétentes.

Les entrepreneurs doivent se faire accompagner dans les démarches d’une augmentation de capital. Cette opération est chronophage et demande des compétences bien particulières. De plus, des réglementations spécifiques s’appliquent lors de cette opération.

Les réglementations à suivre pour réaliser une augmentation de capital

Les règles et réglementations applicables dépendent du pays où se trouve l’entreprise, prenons l’exemple de la France et ce que la réglementation inclue :

  • La loi sur les sociétés définit les règles pour les opérations de la société, y compris les augmentations de capital.
    Voici quelques exemples :
    • Émission de nouvelles actions
    • Publication d’un prospectus détaillant l’opération
    • Autorisation de l’assemblée générale et approbation de l’AMF
    • Obligation de transparence
    • Un droit de préférence pour les actionnaires déjà en place
  • Pour les entreprises cotées en bourse, les règles de la bourse s’appliquent. (Publication d’un prospectus avec l’annonce de l’augmentation de capital et les informations financières nécessaires, l’autorisation de l’AMF, une transparence vis-à-vis des actionnaires existants, une équité entre les investisseurs et une valorisation bien établie des nouvelles actions émises.
  • Les autorités financières définissent les règles pour les offres publiques d’actions. Par exemple les restrictions sur la vente des actions et les exigences d’enregistrement.
  • La législation fiscale peut affecter la manière dont les gains en capital sont imposés aux actionnaires. (Il ne faut pas oublier les différents mécanismes fiscaux comme les impôts sur les sociétés, sur les plus-values, le régime d’exonération et de réduction d’impôts prévu par la loi Madelin)

Parlons pour terminer, de l’importance d’une augmentation de capital pour les actionnaires déjà en place et les nouveaux entrants.

Les conséquences pour les actionnaires existants et les nouveaux investisseurs

Les conséquences pour les actionnaires existants et les nouveaux investisseurs d’une augmentation de capital sont assez nombreux. Ces éléments peuvent inclure :

  • Une dilution du montant des actions. En effet, les actionnaires existants verront leur pourcentage de propriété de la société dilué en raison de l’émission de nouvelles actions.
  • Un changement de la valeur de l’action : le prix de l’action peut fluctuer en fonction de la demande pour les nouvelles actions émises.
  • Un risque plus important pour les nouveaux investisseurs. Ils prennent un risque en investissant dans une entreprise qui n’a peut-être pas encore prouvée sa viabilité financière.
  • Les nouveaux actionnaires auront le droit de vote sur les décisions importantes. Ce qui nécessitera une organisation plus importante pour les prises de décisions de l’entreprise.
  • Et une obligation de transparence : l’entreprise doit respecter les obligations de transparence en vertu de la loi française. Avec la la publication d’un prospectus détaillant les conditions de l’augmentation de capital.

Il est important de bien comprendre ces conséquences avant de prendre la décision ou non d’augmenter son capital. Les informations pertinentes, telles que les perspectives financières de l’entreprise et les risques encourus (faible demande, risque de variation des prix de l’action, difficultés à rembourser les nouveaux investisseurs, conflits entre actionnaires, incertitude réglementaire…), doivent également être communiquées aux investisseurs.


Rappelons une nouvelle fois qu’il est important de se faire accompagner par un professionnel. Cet expert vous apportera notamment, des conseils juridiques et financiers, une assistance à la préparation des documents, une aide et un gain de temps énorme sur la recherche de nouveaux investisseurs.
Ainsi, faire appel à un expert en financement tel qu’Ayomi est la solution la plus adaptée pour réaliser une augmentation de capital via une levée de fonds.
Les porteurs de projets, les start-ups, les PME et les TPE peuvent développer leurs activités en toute sérénité grâce à l’accompagnement d’experts.

Ne tentez pas de vous aventurer seul dans une levée de fonds pour réaliser une augmentation de capital. Ce n’est pas votre domaine, et vous consacrerez mieux votre temps à développer votre entreprise. Les experts d’Ayomi se chargeront de réaliser une levée de fonds auprès d’investisseurs fiables, vous permettant ainsi de vous concentrer sur votre cœur de métier.

N’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec nos conseillers