29 mai 2024
financement dilutif et non-dilutif

Financement d’entreprise : Choisir entre dilutif et non-dilutif

Le financement joue un rôle central dans le succès et la croissance des entreprises. Les entrepreneurs se trouvent souvent confrontés à la nécessité de trouver des ressources financières pour développer leurs activités.
Lorsqu’il s’agit de lever des fonds, il existe deux approches principales : le financement dilutif et le financement non-dilutif.
Comprendre ces concepts est essentiel pour les entrepreneurs qui cherchent à évaluer les différentes options disponibles et à prendre la meilleure décision.

Dans cet article, nous allons voir les avantages et les inconvénients du financement dilutif et non-dilutif.

Le Financement dilutif

Le financement dilutif est un type de financement où vous échangez une partie de la propriété de votre entreprise contre des fonds. En d’autres termes, vous cédez une part de vos actions ou de votre capital social à des investisseurs externes.
Les investisseurs diluent votre participation dans l’entreprise en acquérant de nouvelles actions.

Quelques exemples de financements dilutifs :

a) Une levée de fonds où les investisseurs jouent un rôle dans le financement des entreprises en phase de lancement à fort potentiel de croissance. En plus des fonds, ces investisseurs apportent une expertise stratégique et un réseau de contacts précieux. Leur objectif est de réaliser un retour sur investissement élevé en cédant leurs participations lorsque l’entreprise atteint un stade de maturité ou lors d’une sortie, comme une introduction en bourse ou une acquisition.

Avantages :
– Accès à des montants importants de financement pour soutenir la croissance de l’entreprise
– Accompagnement et expertise des investisseurs
– Possibilité d’accéder à des ressources supplémentaires telles que des conseils en gestion, des relations avec des partenaires commerciaux, etc…

Inconvénients :
– Perte d’une partie de contrôle : en diluant votre participation, vous partagez le contrôle et prenez des décisions conjointement avec les investisseurs
– Les investisseurs demandent des informations détaillées sur votre entreprise, ce qui peut limiter la confidentialité de certaines données

b) Le financement participatif est un modèle qui permet à un grand nombre de personnes de contribuer financièrement à un projet ou à une entreprise, généralement via une plateforme en ligne dédiée.

Avantages :
– Accès à une large base d’investisseurs potentiels
– Possibilité de mobiliser des fonds et de tester l’intérêt du marché pour le projet ou l’entreprise
– Potentiel de création d’une communauté d’ambassadeurs et de clients engagés

Inconvénients :
– Risque de dispersion des fonds si le montant ciblé n’est pas atteint
– Nécessite une bonne stratégie de communication pour attirer les investisseurs potentiels
– Demande des efforts continus pour engager la communauté d’investisseurs
– Très chronophage

Financement non-dilutif

Il s’agit d’un type de financement où vous n’êtes pas obligé de céder une part de propriété de votre entreprise. Il existe différentes options de financement non-dilutif, ce sont les financements dits « traditionnels ».

Quelques exemples de financements non-dilutifs :

a) Prêt bancaire : Obtenir un prêt auprès d’une institution financière.
Généralement, les entrepreneurs sollicitent une banque. Ils doivent fournir des garanties, des bilans sur plusieurs années, des perspectives et bien-sûr, rembourser le montant emprunté avec intérêts.

Avantages :
– Vous conservez le contrôle total de votre entreprise
– Aucune dilution de votre participation ou de votre capital social

Inconvénients :
– Nécessite des garanties personnelles ou des garanties basées sur les actifs de l’entreprise
– Le remboursement du prêt et le paiement des intérêts peuvent représenter une charge financière supplémentaire

b) Subventions et financements publics : Certaines institutions et organisations proposent des subventions et des financements pour soutenir les entreprises dans certains secteurs ou projets spécifiques.

Avantages :
– Soutien financier pour des projets spécifiques ou pour développer des activités stratégiques
– Possibilité de bénéficier d’incitations fiscales ou d’allégements fiscaux

Inconvénients :
– Processus de demande complexe
– Temps d’attente prolongé
– Dépendance envers les politiques gouvernementales

Il est essentiel de connaître les différentes options de financement disponibles pour les entreprises. Le financement dilutif offre la possibilité d’obtenir des montants importants, mais cela implique également une ouverture de capital. En revanche, le financement non dilutif permet de préserver la propriété de l’entreprise, mais implique des contraintes de remboursement, des conditions plus drastiques et des sources de financement plus limitées.

Combiner le financement dilutif et non-dilutif

Il est important de reconnaître que l’utilisation de financements dilutifs ne doit en aucun cas exclure la possibilité de recourir à des financements non-dilutifs. En réalité, la combinaison de ces deux approches est un puissant catalyseur de croissance pour votre entreprise. La clé réside dans la définition de vos projets à financer et dans l’évaluation du montant des dépenses que vous pouvez couvrir grâce aux diverses sources.

L’engagement de la communauté d’investisseurs a également un impact significatif. Une banque qui initialement hésitait à soutenir votre projet peut reconsidérer sa position lorsque votre entreprise attire un réseau d’investisseurs enthousiastes. Cela peut débloquer des opportunités de financement bancaire traditionnel qui n’étaient pas envisageables au départ.

Une autre dimension importante à considérer est de voir bien au-delà des besoins immédiats. Il est essentiel de penser stratégiquement à votre futur tour de table de financement. Cela peut se concrétiser en effectuant un bridge entre votre première campagne de financement et les futures levées de fonds. Cette démarche permet de maintenir un flux constant de liquidités pour soutenir la croissance de votre entreprise.

Avant de prendre des décisions financières, la planification est impérative.
Explorez soigneusement vos options et n’hésitez pas à faire appel à des experts comme Ayomi pour vous guider sur le chemin de la réussite.

En fin de compte, la maximisation des ressources de votre entreprise nécessite une vision claire, une flexibilité stratégique, et une capacité à saisir les opportunités qui se présentent. La complémentarité des financements dilutifs et non-dilutifs est un atout dans la poursuite de la croissance de votre entreprise.

N’hésitez pas à prendre contact dès maintenant avec nos experts pour découvrir les possibilités du financement